“La Nuit d’Encontre”, quand les langues de France se rencontrent sur scène…

Pour la première fois, l’Alsacien Gaël Sieffert, le Basque Philippe de Ezcurra, la Bretonne Rozenn Talec, la Corse Diana Saliceti, l’Occitane Coralie Nazabal, et le Réunionnais Tias se réunissent pour un spectacle original et résolument d’actualité.

Capture d’écran 2016-08-18 à 23.59.50

Cette collaboration exemplaire entre six langues et cultures qui prend la forme d’une expérience créative ambitieuse et originale : Créer ensemble un répertoire de chansons et le présenter en spectacle : «La Nuit d’encontre». A la fois œuvres intimes et personnelles et fruits du métissage de leurs sensibilités et de leurs imaginaires, ces chansons sont issues des racines qu’ensemble ils ont décidé d’entremêler lors d’un moment rare de création partagée à Astaffort, village de Francis Cabrel.

Rarement les cultures et les langues de France sont aussi bien portées et collectivement représentées que par ces six jeunes talents qui, chacun sur leurs territoires, perpétuent en chanson la langue et la tradition en les rendant vivantes et résolument tournées vers l’avenir. En ces temps incertains, ils portent haut les valeurs de partage et de tolérance. Réunion au sommet des langues et des cultures de France, voilà assurément comme on l’aurait dit dans les années 70 : un «super groupe» à découvrir sur scène ! Le spectacle «La Nuit d’encontre» est issu d’un projet conçu et réalisé grâce à l’association : du Festival Summerlied en Alsace, de l’Institut culturel basque, du Festival de Cornouaille en Bretagne, l’antenne Corse du Printemps de Bourges, du festival occitan Hestiv’Oc à Pau, de l’association Musicouleurs sur l’île de la Réunion, et de Voix du Sud, pilote du projet. Dans les régions, chaque partenaire a repéré et accompagne un jeune artiste représentatif de sa culture et de sa langue. Leur réunion constitue le plateau exceptionnel de «La Nuit d’encontre».

C’est Astaffort qui accueille ces jeunes talents dans les lieux même où se tiennent depuis plus de 20 ans les très prisées Rencontres d’Astaffort qui réunissent deux fois par an des artistes issus de France, de l’espace francophone et de la francophilie ! Pendant ce séjour, ils créent «La Nuit d’encontre», avec le soutien attentif de Jean Fauque pour le texte (l’auteur fétiche de Bashung, avec des titres incontournables tels que : «Fantaisie militaire», «La nuit je mens», «Ma petite entreprise», «Osez Joséphine», mais également auteur pour Patricia Kass, Anggun et bien d’autres…), Jean-François Delfour pour la partie musicale (compositeur notamment de «Caroline» pour MC Solaar), et Christian Alazard pour le travail vocal et la mise en place scénique (l’un des piliers des Rencontres d’Astaffort depuis les origines en 1994, et entre autres expertises, compositeur du théâtre du Réel, ville de Toulouse, pendant 3 décennies). Le spectacle : «La Nuit d’encontre» sera joué le 21 juillet au 180 à Sainte-Bazeille (avec la participation du Duo Madier), le 23 juillet à Quimper, en 1re partie du trio EDF (Ewen, Delahaye, Favennec), le 15 août au festival Summerlied (Alsace) en 1re partie d’Alan Stivell et le 21 août au festival Hestiv’Oc à Pau.

Share : facebooktwittergoogle plus
pinterest


Pas de réponse

Laissez votre commentaire


No comment posted yet.

Leave a Comment